Rechercher
  • team tamers

Le silence, ami ou ennemi ? đŸ˜¶

Certains d’entre nous ont peur du silence, et prĂ©fĂšrent le combler Ă  la premiĂšre occasion. Ils se disent mal Ă  l’aise, ou gĂȘnĂ©s lorsqu’ils y sont confrontĂ©s et prĂ©fĂšrent le masquer par une musique d’ambiance, la tĂ©lĂ© ou bien une conversation. En effet, ils ont besoin de multiples stimulations pour crĂ©er des conditions optimales pour performer ou tout simplement pour se sentir bien. Alors, doit-on considĂ©rer le silence comme un partenaire aidant ou limitantđŸ€”?


Je vais vous raconter une histoire.

Il y a quelques annĂ©es, je me promenais Ă  New-York, et j’étais dans mon quart d’heure shopping enfin mon « jour tout entier dĂ©diĂ© au shopping » devrais-je diređŸ€Ł.

Je suis fan de baskets, et lĂ -bas c’est juste le paradisđŸ€©.

Me voilĂ  donc en pleine nĂ©go sur le tarif de ma derniĂšre trouvaille, et le vendeur possĂšde un fort accent africain. L’anglais ? Ça passe. Mais doublĂ© d’un accent, j’ai dĂ» sortir les rames ! Nous voilĂ  donc dans une conversation Ă  deux chiffres, j’annonce mon tarif, lui le sien, puis le mien, encore le sien auquel il ajoute une petite phrase, que je ne comprends pas. C’est lĂ  que je marque une longue pause, car je me repasse en tĂȘte les mots qu’il a prononcĂ©s pour essayer de les dĂ©coder une nouvelle fois, et encore une fois. Je crois que ça a durĂ© 10 secondes, le temps que je trouve le bon tiroir dans ma tĂȘte afin de traduire le mot qui m’avait fait buguer.

10 secondes de trop pour lui, il cĂšde et me dit : « allez c’est ok je te les lĂąche Ă  ton tarif ! ».

J’éclate de rire intĂ©rieurement et je comprends alors son interprĂ©tation de mon silence. LĂ  oĂč moi, j’étais focus sur la traduction de son terme en zappant complĂštement la nĂ©go, lui avait cru lire dans mon silence que j’étais en train de dĂ©cider de lĂącher la vente, car j’avais cessĂ© d’argumenter.

Depuis ce jour, je garde en tĂȘte que le silence est un outil puissant de communication.

Lors de vos situations de désaccord, de discussion ou de débat, servez-vous parfois du silence, vous serez agréablement surpris.


Il permet Ă©galement de faire Ă©cho Ă  ce qui vient d’ĂȘtre dit ; l’interlocuteur entend et rĂ©Ă©coute ce qui vient d’ĂȘtre prononcĂ© grĂące Ă  cet espace vide. Il a le temps de digĂ©rer l’info et la comprend mieux. Prenez donc le temps et faĂźtes des courtes pauses lors de vos prĂ©sentations afin de permettre Ă  l’auditoire d’engranger et d’enregistrer les informations.


Le silence permet aussi de structurer sa pensĂ©e. Plus jeune, je pensais Ă  tort que je devais avoir rapidement rĂ©ponse Ă  tout afin de prouver ma compĂ©tence et dĂ©montrer ma fiabilitĂ©. J’ai appris avec l’expĂ©rience que prendre du temps pour rĂ©pondre peut ĂȘtre interprĂ©tĂ© comme une preuve de sagesse, donc de lĂ©gitimitĂ©. Et moi, de m’aider Ă  prĂ©ciser en amont ce que je souhaite dire, en hiĂ©rarchisant les Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse.

Prenez de longues secondes pour rĂ©pondre Ă  une question importante, afin de clarifier l’essentiel de votre propos en silence. Ainsi, vous ne le ferez pas « en live » en vous paraphrasant, en croyant ĂȘtre plus clair alors que vous gĂ©nĂ©rerez de la confusion en en disant trop.


Certains de mes coachĂ©s plutĂŽt silencieux de nature me disent qu’ils aimeraient ĂȘtre plus bavards, car on les pense peu sociables. Je leur conseille-entre autres-de clarifier auprĂšs des autres ce qu’il se passe chez eux justement lors d’un moment de silence : « je rĂ©flĂ©chis Ă  ce que tu viens de dire », « j’imagine les possibilitĂ©s », « j’anticipe et je construis dans ma tĂȘte le meilleur plan d’action pour parvenir Ă  l’objectif », « je profite de la soirĂ©e en me rĂ©galant de ce que je vois » etc etc..

Si vous aussi vous apprĂ©ciez rĂ©flĂ©chir, si vous avez besoin d’introspecter rĂ©guliĂšrement, alors

communiquez sur cette envie afin de ne pas ĂȘtre polluĂ© dans votre moment et surtout dans le but d’ĂȘtre compris. Prenez conscience que tout ce qui n’est pas dit est interprĂ©table, on pourrait donc croire que vous vous ennuyez, ou que vous n’ĂȘtes pas vraiment lĂ  lorsque vous ne parlez pas. La rĂ©alitĂ© est toute autre, votre esprit regorge de trĂ©sors d’idĂ©es pertinentes, qu’une conversation vous empĂȘcherait de crĂ©er.


Je vous laisse avec cette citation de Confucius « Le silence est un ami qui ne trahit jamais ».


Julie

Posts récents

Voir tout

Quand est-ce qu’on s’marre ?

Rire libĂšre des endorphines et de la dopamine qui dĂ©clenchent des sensations de plaisir et un sentiment d'euphorie favorisant l’apprentissage, la motivation et l'attention. Rire nous rend donc plus pr

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

tamers - 128, rue de la Boétie 75008 Paris - France

contact@tamers.fr

tamers 2019 C tous droits réservés